Je n'étais pas convaincue par l'utilisation pratique ou pas des barres fondantes, qu'on doit passer sur le corps.... Eh bien je suis plutôt déçue par mes barres peut-être parce qu'elles sont trop petites....Alors je ne les utilise que pour mes mains!
J'ai voulu testé ces barres là mais je ne sais plus où j'ai vu ces proportions.....(quelle tête de linotte d'habitude je note mes références) 
Elle est SANS cire d'abeille.

 

IMG_5332 

 

Ingrédients : Pour quatre petites barres

Beurre de kokum : 30gr
Beurre de karité : 5gr
Beurre de mangue : 5gr
Macérât de vanille bio : 2.5gr
Vit.E : 1 gtt
Colorant mauve irisée : 1 c.à café  (mélange que j'ai réalisé avec de l'ocre rose et du mica argent de Aroma-Zone) 
Mica blanc brillant : 1 pdc
Arôme d'amande de cerise bio et absolue de benjoin de Siam : 20 gtts de chaque.

Procédé :
Mettre les beurres, le macérât et la Vit.E à fondre au bain-marie, en remuant de temps en temps pour bien mélanger le tout.
Hors du feu, ajouter les autres ingrédients un par un en mélangeant bien. 
Verser dans des moules et mettre au congélateur.
Je n’ai pas attendu 24h je les ai sorti au bout de 19h pour les mettre au frigo 1h, ensuite je les ai mis 2 h à température ambiante parce que j'avais lu que les barres fondantes étaient assez difficiles à démouler sans les casser.
Au final, je ne les trouve pas assez odorantes et trop molles l'été!
Bon les micas ont migré dans le fond du moule et la prochaine fois je rajouterai de la cire d'abeille.


Mon avis :Voilà, c'était pas sorcier à faire mais je ne suis toujours pas convaincue...Je devrais peut-être renouveler l'expérience mais je n’ai pas envie.

L’avis de Sylviam : Pour les avoir testé, je voulais dire que je ne suis pas d’accord avec Foxy, car faire des barres à la bonne consistance n’est pas facile, et à moi elles conviennent très bien.

Je l’ai aimé car elle fondait juste ce qu’il fallait pour glisser sur la peau en laissant un film protecteur, pour sa couleur et son odeur.

Les micas qui migrent au fond ce n’est pas très grave, l’astuce souvent est de re -faire fondre et bien mélanger et mettre au congélo de suite pour que les micas n’est pas le temps de tomber au fond du moule.

Pour les prochaines, éventuellement incorporer de la cire d’olive, plus souple et douce que la cire d’abeille.


Rendez-vous sur Hellocoton !