Je vous ai bien fait languir avec mes petites verrines, je vois les gourmandes, merci pour tous vos commentaires , ils sont éloquents ..de gourmandises.

Comme promis je vous dévoile la recette pour ces jolies petites verrines à la fleur de violette et leur mousse de rose.
Mais avant quelques photos  (suspense oblige…)

verrine violette 2

verrine violette 6

verrine violette 3

Elles vous plaisent??? Tant que ça??? Moi aussi !!!!!!

Bon Ok je ne vous fait pas plus attendre ....

Ingrédients :

  • 70g d’huile de ricin 
  • 140 g d’huile de coco (végétaline) 
  • 175 d’huile d’olive 
  • 175 g d’huile de palme 
  • 105 g d’huile de sésame 
  • 35 g de monoï de Tahiti

Soit un poids total d’huile de 700g

  • 266 g d’eau 
  • 98 g de soude 

Pour une trace à 5%

Calculé avec SOAP CALC
INS 148, iodine 62

Quoi , Quoi,  Quoi,
Qué, Qué, Qué,
mais elle se trompe de crémerie là!!!!

Hé , Hé, je vous entends, mais non je me suis pas trompée, mais non bien sur vous ne l’aviez pas deviner, mais ….c’est…..

UN SAVON!

UN SAVON ?

OUI, UN SAVON……..

Ah ! Ah! je vous ai bien eu, pourtant je vous avais laissé des indices, constatez :

verrine violette 4

Un beau savon à la violette  et un autre à la rose…ah qu’ils sentent bon!!
Je continue pour la recette, (et oui ce n’est pas fini ) :

A la trace : (5% - soit 35 ml d’huile)

Base pour les 2 parfums :

10 cl d’eau et 1 c.s de lait en poudre entier (REGILAIT), 1 c.c de poudre de yaourt, 40 ml de crème fraiche. Fragrance violette (5 ml)

Mousse à la violette

Prendre la moitié du liquide ci dessus, 20 ml de macérât de fleurs de violettes (maison) 1 c.s d’argile violette, 2 c.c d’oxyde minéral violet,

Mousse à la rose :

Prendre l’autre moitié de la base, 15 ml de macérât de rose (maison) 1 c.s d’argile rose, 1 c.c d’oxyde minéral blanc, poudre d’hibiscus délayée dans un peu d’hydrolat

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Voilà donc le petit clin d’œil d’une tambouilleuse pour le concours REGILAIT, une utilisation décalée du lait en poudre dans sa cuisine de tite souris.

verrine violette 5

Elles sont trop trop belles mes verrines et elles sentent trop trop bons, le seul hic c’est comment vais je les démouler????? on verra bien à la fin de la cure , mais je sens que la scie sauteuse va être de la partie (lol)

Une petite mésaventure m’est arrivée au sujet de ce savon, en effet au départ j’avais prévu de faire un savon cake en plus des verrines, mais je n’ai pas été assez patiente dans le refroidissement des huiles. Résultat après avoir versé ma pate dans le moule j’ai été stupéfaite de la sentir chauffer terriblement puis de voir l’huile se déphaser totalement, un vrai bain d’huile!

Apres quelques minutes de réflexion j’ai immédiatement remis ma pate à mixer façon savon fouetté, et j’ai transvasé dans des moules individuels, il m’a fallu faire très très vite car la pate a figé à vitesse grand V.

C’est le métier qui rentre comme on dit et c’est en faisant que l’on apprend (merci Coquelicot pour m’avoir indiqué d’ou venait mon erreur, ma savonnière attitrée et toujours là pour rattraper mes bêtises)

Verrines Fleurs de violettes et Mousse de roses

Mais mes savons sont bien beaux, la couleur terrible et l’odeur exquise. Il me tarde la fin de la cure pour les tester.

Et vous????

bonne-journ--e3