Dimanche nous célébrons le printemps enfin et pour le célébrer j'avais envie de vous parler de cette petite fleur que l'on voit fleurir depuis quelque temps dans nos jardins et sur nos blogs et qui est aussi le symbole de ma ville.

 

violette_mars_2011

 

 

Un peu d'histoire (source WIKIPEDIA)

La fleur

La violette de Toulouse fait partie du groupe des violettes de Parme (parmensis). C'est une plante vivace poussant en touffes ou en pied sur lesquelles les fleurs dépassent de quelques centimètres. Elle est caractérisée par des feuilles cordiformes et luisantes et par des fleurs doubles très parfumées. La plante ne produit pas de graines mais utilise les stolons pour se propager. La plante est gélive et nécessite un abri l'hiver. La floraison se déroule durant 7 à 8 mois et la cueillette s'effectue d'octobre à mars2.

Histoire de la violette de TOULOUSE

Les débuts de la violette à Toulouse sont mal connus. Les historiens la datent plus ou moins précisément de l'année 18541. Les premières cultures connues se situent au nord de la ville. Les producteurs vendaient leur production sur le marché aux violettes des Jacobins et dans les rues du centre-ville. En 1908, une coopérative est créée : la coopérative de violettes et d'oignons. La violette de Toulouse a ses heures de gloire durant la première moitié du xxe siècle. Elle est exportée en Europe et jusqu'en Russie. Cette culture occupe alors 600 producteurs sur une vingtaine d'hectares. Mais la culture de la violette connaît une crise qui finit par tuer la plupart des producteurs. L'hiver de 1956 très rigoureux provoque de nombreuses pertes. Le développement des techniques de culture sous serres permet désormais d'obtenir d'autres fleurs que la violette en hiver. En 1983, la coopérative disparaît et seuls quelques producteurs subsistent.

En 1985, un ingénieur agronome, Adrien Roucolle, décide de relancer la culture de la violette à Toulouse pour éviter l'extinction de la variété. Un conservatoire des plantes est mis en place pour sa sauvegarde. En 1992, la culture in vitro de la violette est possible et permet de produire les plants de violette exploités aujourd'hui par une dizaine de producteurs.

En 1993 se crée alors une association "Terre de Violettes" ; elle regroupe à la fois les industriels qui produisent parfum, liqueurs et violettes cristallisées, les producteurs et les passionnés. Pour redynamiser et moderniser l'image de la fleur, Terre de Violettes agit comme "agence de communication", elle intervient auprès des médias et lance la Fête de la Violette ; grâce à son travail, on parle de la violette de Toulouse sur les grandes chaînes de télévision, dans les journaux en France et à l'étranger, elle intervient lors des demandes de création de Conservatoire National de la Violette auprès de la ville de Toulouse. Terre de Violettes poursuit son action jusqu'en 2003, date à laquelle la ville de Toulouse organise officiellement la Fête de la Violette.

Que fait ton avec ?

La fleur de violette est vendue en bouquet. Ce fut pendant longtemps la seule fleur commercialisée en hiver. Mais à partir de la fleur de violette, plusieurs produits sont réalisés :

  • laviolette cristallisée dans le sucre : elle apparaît à la fin duxixe siècle ;
  • le parfum « violette de Toulouse » créée en1936par les établissements Berdoues3 ;
  • la liqueur de violette créée en1950par M. Serres. ;
  • le sirop de violette ;
  • le miel de violette ;
  • l'encens...

ae45af1b87

DES RECETTES 

Liqueur de violettes

  • 500g de pétales de violettes odorantes
  • 300 g de sucre
  • 1 l d'alcool de fruit

Lavez les pétales rapidement et les secher sur un torchon propre

Mettre en bocal en alternant fleur et couche de sucre

Fermer le bocal et laisser 1 semaine dans le noir

Verser l'alcool surl les fleurs, fermer le bocal et remuer pour mélanger

Laisser macérer 10 jours, flitrer et mettre en bouteille

ae45af1b87

Sirop de violettes (voir également ici)

En plus d'être une boisson délicieuse, il calme les maux d'estomac et la toux

  • 50 g de pétales
  • 1/2 litre d'eau
  • 600 g de sucre

Faire infuser les pétales dans l'eau bouillante,laissez à couvert toute une nuit.

Passer dans un linge en pressant pour récupéer un maximum des sucs et filtrer

Ajouter le sucre,réduire en sirop à feu doux (pas trop longtemps)

Mettre en bouteille, garder au frais.

Astuce : vous pouvez remplacer le sucre par du miel.

 

ae45af1b87

Si vous avez aimé cet article n'hésitez pas à me le faire savoir!

Prochain article sur la Paquerette