De la difficulté de faire du "fait main"

 Un article écrit par ADE G

 

2b0dc582



Je tenais à faire un article sur le fait main depuis un moment, et certains faits récents ont fait que voilà c'est chose faite. 

Tout d'abord vous vous demandez peut-être ce qu’est du fait main? 
Pour moi le fait main, c'est un style de vie, un art et surtout une passion. Ce sont des gens doués en couture, en peinture, en sculpture, en cuisine, à l'imagination débordante et aux doigts de fée. Ce sont des heures et des heures passées à créer. Ce sont des hommes et des femmes qui se battent pour se faire connaître, qui espèrent pouvoir en vivre et qui le plus souvent cumulent vie professionnelle, vie familiale et leur art. Et tout ça se fait avec plaisir et amour. 

Pourtant l'envie de tout abandonner est souvent présente car le soutien et les encouragements des familles des créateurs ne sont pas toujours au RDV.

Je tiens à dire qu'il faut du courage pour se lancer dans une telle aventure car pour être honnête, ils se heurtent à la dure loi du marché, à la société de consommation qui fait que des créations pourtant originales et uniques passent souvent pour des cadeaux de seconde zone aux yeux des gens ou alors sont considérés comme trop chers par rapport au marché. Mais ce que les consommateurs oublient c'est que ce n'est pas parce que c'est du fait main que cela signifie que c'est gratuit, il y a de la matière première à acheter, du temps de travail et un savoir faire, forcément tout cela se rémunère donc c'est évident que par rapport aux produits asiatiques, le fait main ne fait pas le poids. 

Par contre payer un sac de Marque une fortune ne pose pas de problème à certaines personnes, je me demande bien pourquoi. La société de consommation fait que nous devons être perpétuellement formaté et à la "mode». Quand est ce que les gens s'affranchiront de ça et feront enfin ce qu'ils veulent? Arrêtons d'être des moutons et achetons ce que nous avons envie par plaisir et non pour faire comme tout le monde. 

Attention je n'ai rien contre les marques mais soyons honnête, certaines marques explosent car il s'agit d'un phénomène de mode avant tout. Qui ado n'a pas voulu la même paire de chaussures que ses copains ou la même marque de manteau pour être à La Mode ? Lutter contre un phénomène de mode n'est pas forcément facile, ce n'est d'ailleurs pas ce que je cherche avec cet article, j'ai moi-même certains articles de marque et je les adore, je veux juste essayer de faire prendre conscience de tout le travail et de toute la passion qui se cache derrière du "fait main", et que ce n'est pas parce que c'est une marque que ça a plus de valeur qu'un produit "fait main", car au-delà de la marque, on parle aussi d'un savoir faire et ces créateurs l'ont ce savoir faire, il est donc logique qu'ils soient payés en conséquence. 
Quand je regarde mon Sakléa, ma pipelette, mes snoods, mes décorations de noël en bois, mon berlingot, mon tableau, je suis admirative du travail qui a été fait et fière car mes acquisitions sont uniques et certaines faites selon mes goûts. 

De plus, à la réalité du marché vient s'ajouter les moqueries, le manque de soutien, de considération et d'encouragement de la part des familles parfois. On est considéré comme un spécimen bizarre qui sort de la norme. Alors quand les familles de créateurs s'inquiètent, c'est louable et gentil surtout vu la conjoncture actuelle mais les moqueries et jalouseries non merci. Si les gens ne sont pas capables de soutenir, ça ne pose aucun problème mais ils ne sont pas obligés de dénigrer le travail des créateurs. 

Alors heureusement qu'il y a les gens qui croient en nous, en eux, qui nous poussent à avancer et à continuer. Donc un grand MERCI à ceux qui prônent le fait main et qui osent franchir le cap dans leurs achats, ce n'est que comme ça que les mentalités arriveront à changer. 

Et un grand bravo à tous ces créateurs qui nous font rêver et qui se donnent beaucoup de mal et je sais de quoi je parle. 

Donc pour conclure : Osez et revendiquez le fait main